Il est difficile de s’y retrouver sur les conditions de vie des poules en batterie. Pour se faire une idée, prenez une feuille de papier A4. Telle est la taille d’une cage. Elle ne verra jamais le soleil, n’aura jamais accès à l’extérieur, ne pourra jamais gratter le sol, prendre des bains de poussière, courrir…. Les activités d’exploration de ces volailles (grattage et picorage) sont essentiels pour leur bien-être.

En France, 68% des 47 millions de poules pondeuses vivent en cage et leur rôle est de pondre, pondre et pondre. Elles peuvent vivre jusqu’à 10 ans, mais sont habituellement achevées vers 18 mois (tous modes d’élevage), car moins productives et jugé non rentable.

Comment choisir ses œufs ? En tant que consommateur, vous pouvez participer au développement des élevages respectueux.

  • Chiffre 3 : oeufs de poules élevées en cage conventionnelle, une poule dispose de l’équivalent de moins d’une feuille A4 (550 cm2), soit 18 poules par m2. Dans les cages aux normes de 2012, c’est à peine une feuille A4 (600 cm2 d’espace utilisable), soit 13 poules par m2.
  • Chiffre 2 : oeufs de poules élevées « au sol » (bâtiment fermé). 9 poules par m2 avec liberté de mouvement à l’intérieur d’un hangar. Des perchoirs et des coins de ponte sont prévus.
  • Chiffre 1 : oeufs de poules élevées « en plein air ». En journée, les poules ont accès à l’extérieur d’un bâtiment et disposent de 4 m2 de terrain par poule.
  • Chiffre 0 : oeufs de poules élevées en agriculture biologique. C’est un système de plein air avec des densités moindres en bâtiment (6 poules par m2), et 4 m2 par poule à l’extérieur. Les poules reçoivent une alimentation biologique.

Les poules en quelques chiffres :

  • 25% bénéficient d’un élevage plus respectueux de leur bien-être : 12% vivent en plein-air, c’est-à-dire, élevées dans des bâtiments dans lesquelles l’espace maximale est de 9 poules/m², 5% sont des poules fermières (Label Rouge). Enfin, 8% sont des poules dites « bio » et vivent dans des bâtiments où la densité maximale autorisée est de 6 poules/m².
  • 5 milliards de poules pondeuses sur terre.
  • 1 000 milliards : production annuelle d’œufs à l’échelle mondiale.
  • Le prix moyen d’un œuf en batterie est de 20 centimes. 50 centimes pour un œuf catégorie 0.
  • Bien entretenue et nourrie, une poule peut pondre jusqu’à 200 œufs par an.

 

L’œuf qui ne tue pas la poule :

Poulehouse est une start-up visant à sauver les poules avec une idée simple : produire des œufs sans envoyer les poules à l’abattoir, et les accueillir à la place. Depuis sa création en février, l’entreprise a écoulé 60 000 œufs et est propriétaires de 9000 poules. Elles pourront ainsi finir leur vie dans un environnement répondant au maximum à leurs besoins. Biocoop, l’enseigne spécialisée dans la distribution de produits issus de l’agriculture biologique, commercialise ces œufs.

En contrepartie, Poulehouse s’engage à valoriser ses éleveurs partenaires en les rémunérant davantage. Mais pour financer ce coût et la vie des poules, les œufs Poulehouse sont vendus au prix de 5,99 euro la boîte de 6.